Gratitude

Hello ma belle communauté

J’ai longtemps été dans l’attente de reconnaissance ; j’ai souvent espéré que les autres viennent vers moi.

Je regardais les femmes si féminines, si belles, si souriantes, si bienveillantes, si ambitieuses ; vous savez ces femmes magnétiques, qu’on jalouse . Ces femmes ou ces petites filles, qui, dès mon plus jeune âge, par leur attitude me rappelaient à quel point j’étais dans le manque de tout ce qu’elles avaient, de tout ce qu’elles étaient.

J’étais submergée par des émotions intenses qui m’ont amenée à me replier sur moi-même.

Manque d’amour, de force
Manque de confiance, de prestance
Manque de connaissances, d’amis
Manque de culture
Manque de reconnaissance
Manque d’argent… de beaux vêtements… d’une belle voiture… de beaux cheveux…

Tout y passait, dans le moindre détail.

J’étais incapable de voir ce que j’avais déjà.

J’étais envieuse… Je voulais tout comme les autres, je ressassais, je ressentais de la jalousie. De la tristesse. De la colère.

J’étais incapable de voir ce que j’avais déjà

On m’a souvent dit : « T’as du mal à sourire », « Tu fais souvent la tête. » .

Je me sentais comme brisée à l’intérieur. Ce manque me faisait mal physiquement. Je voulais tellement montrer l’étincelle à l’intérieur de moi. Mais cette sensibilité exacerbée me bloquait complètement .

Et un jour, j’ai décidé que j’allais plutôt m’inspirer de ces femmes admirables, de ce qui résonnait en moi.

J’ai pris conscience que si j’aimais leurs qualités si fort c’était peut-être que je les avais aussi. J’avais soudain la certitude que j’étais comme elles .

Aujourd’hui je suis dans la gratitude totale, non seulement envers tous ces modèles de femmes  mais surtout envers moi-même.

Alors, avec ce bouquet que je me suis offert , je célèbre toutes les femmes de ma vie, et vous toutes.

Vous êtes capables de devenir cette femme dont vous rêvez, bienveillante, forte et puissante.

Tout ce que vous aimez chez moi est déjà en vous.

Charlotte

Panier
Retour haut de page